FLOATING UNIVERSITY'S CHART


Amaury Pluyaut
Yassir Alaofe

Le projet de la Floating University of Berlin prend fin en octobre 2018. Deux jours d’ob-servation sur le site nous ont permis de constater que ce projet ne pouvait pas exister sans Berlin dans l’imaginaire des personnes qui s’y trouvaient. Mais finalement ce projet n’est-il pas plus un concept, qu’une construction éphémère ? Par quel processus pourrait-on pérenniser le concept de Floating University ? La Floating University (FU) se doit d’être inscrite dans son contexte et d’intégrer la culture locale dans sa construction et son fonctionnement. Néanmoins nous pourrions imaginer la conservation de certains concepts mis en place à Berlin comme la remise en question des modes d’enseignement « classiques », ou encore la symbiose avec les agriculteurs locaux : ces concepts donnent naissance à une charte permettant de définir les points clés et thématiques à réintroduire dans une future FU.


The project of the Floating University of Berlin ends in October 2018. Two days of observation on the site allowed us to see that this project couldn’t exist without Berlin in the imagination of the people who were there. But in the end, isn’t this project more of a concept than an ephemeral construction? What could be the process through which the concept of the Floating university could sustain ? The Floating University (FU) must be placed in its context and incorporate the local culture in its construction and operation. However we could imagine the conservation of some concepts implemented in Berlin as the questioning of the 'classic' teaching methods, or the symbiosis with the local farmers: these concepts give birth to a charter that defines the key points and issues which are to be reintroduced in a future FU.