SECRET HAVEN SECTION


Léo Lesage

Secret Haven Section est une coupe naïve du territoire où prend place la Floating University Berlin. Cette découpe enfantine du terrain physique accentue les éléments et phénomènes naturels, topographiques, biologiques ou anthropologiques qui participent à l’ambiance secrète et dissimulée du site. Cette exagération suit un processus, une façon de faire, résultat de mes ressentis et arpentages lors de ces jours en immersion. J’ai pu relever dans ce quotidien plusieurs éléments évidents du paysage visuel et sonore. Plus un élément est volumineux et coloré, plus il est primordial à la création de cet entre-soi territorial. Lorsque l’élément est plus petit et discret, il joue un rôle secondaire, comme l’arrière-plan d’une toile. Ce document à la fois scientifique et approximatif cherche à rendre compte d'une atmosphère paysagère unique mise en évidence par la FUB. Cette université alternative place ainsi un bassin de rétention auparavant sans intérêt au cœur d’un nouveau dispositif architectural et social qui met nettement en valeur un lieu abandonné. Si j’ai voulu représenter ce lieu, c’est parce qu’il m’a touché. S’il m’a touché, c’est grâce à ces multiples ateliers de réflexion qui y ont pris place pendant le week-end. Si j’y ai participé, c’est grâce à la FUB, révélatrice de lieux oubliés.


Secret Haven is a naive cross section of the Floating University. This childish slicing of the ground emphasizes natural, topographical, biological or anthropological aspects which contribute to this secret and hidden atmosphere. This image is the result of my feelings for this place as experienced during these three days. I was able to pinpoint several obvious visual and audible elements. The more important an element is, the larger it will be. This both scientific and approximative document tries to give an account of a unique landscape atmosphere enhanced by the FUB’s presence. Indeed, this alternative university puts a banal retention basin at the heart of a new architectural and social facility. I wanted to depict this place because it moved me. I was moved thanks to the workshops that took place during the week-end at the FUB, revealer of forsaken places.